dimanche 14 juin 2009

Bloguer? Pourquoi?

Et pourquoi pas, hein?

J'ai remarqué quelque chose depuis que Twitter est devenu plus populaire, mais surtout depuis que la plupart des blogueurs dont les blogues m'intéressent se sont mis à l'utiliser. C'est un phénomène que j'ai pu vivre moi-même, lorsque je me suis mis à utiliser Twitter à plus grande fréquence.

Il est beaucoup plus facile d'écrire un message de 140 caractères que de rédiger un article complet.

La phrase en italique ci-haut n'est pourtant pas le phénomène que j'ai remarqué. C'est tout simplement que, comme il est beaucoup plus facile de transmettre l'information avec Twitter, entretenir un blogue devient une perte de temps. On ne voit plus le besoin de se casser la tête à écrire un texte structuré, il suffit d'écrire une quarantaine de mots et vlan! L'information se rend à tous nos followers en un rien de temps, et on est certain que l'information se rend (ils ne liront peut-être pas le tweet, mais c'est déjà plus fiable qu'avec un blogue: lire un tweet, c'est tellement court qu'on peut bien en lire une centaine et avoir passé moins de temps à lire qu'en ayant lu une note sur un blogue. Commenter est aussi plus facile: un autre tweet de 140 caractères et voilà, on sait ce que vous en pensez. Encore une fois, pas besoin de se creuser la tête. Diffuser le travail d'un autre est aussi beaucoup plus facile: on appuie sur un bouton et le tour est joué!

Le problème avec cette facilité, c'est qu'on se retrouve bombardé d'information, qu'on retransmet à qui-mieux-mieux sans nécessairement l'avoir bien acquise. Avec Twitter, on peut bien parler de cinquante choses en une journée sans en retenir plus de cinq, alors qu'avec un blogue, on peut bien parler d'une seule chose par jour et non seulement s'en rappeller, mais avoir développé sa conscience et son esprit critique par rapport à cette chose-là.

Il faut toutefois voir l'autre côté de la médaille: Avec Twitter, on peut non seulement parler d'une cinquantaine de choses, on peut aussi lire sur plusieurs centaines de choses et sélectionner celles qui nous intéressent le plus. Avec un blogue, c'est plus difficile.

En cette ère d'information-seconde, il faut bien se faire à l'idée qu'on n'a plus le temps de s'asseoir pour penser à quelque chose en particulier. Il faut constamment s'actualiser.

Bien sûr, je vois surtout les mauvais côtés de la chose. Les bons? Il y en a? Au rythme auquel l'information apparaît, il faudrait presque qu'on ait un robot pour sélectionner les messages intéressants/pertinents pour nous, avant qu'on ne les lise.
Bref, comme je l'ai mentionné plus tôt, un blogueur qui se met à utiliser Twitter va avoir tendance à déserter son blogue parce qu'il est plus facile d'écrire, de publier et de se faire entendre avec Twitter qu'avec un blogue.

C'est même tellement facile de se faire entendre qu'il y a des gens qui s'amusent à accumuler le plus de followers possible.

Est-ce que Twitter est-là pour rester? Est-ce que bloguer est vraiment devenu une chose du passé? D'accord, j'exagère. Il y a encore beaucoup de blogueurs, mais j'ai l'impression que c'est une espèce en voie de disparition. Et puis quand on y pense, de quoi parlent les Twits (nom supposé que je donne aux utilisateurs de Twitter, comme je me rappelle avoir lu quelque part une définition de "Twit" qui impliquait que la personne ainsi qualifiée disait des choses sans importance, ce qui est le cas avec (j'ose le dire?) la majorité des utilisateurs du site)? Une portion relativement importante des tweets porte sur des articles de blogues, de journaux, ou d'autres.

Peut-être qu'éventuellement, Twitter deviendra lui aussi désuet et qu'il sera remplacer par un autre service plus efficace. Après tout, n'est-ce pas le média social à la plus faible rétention d'utilisateurs?



Sur une tout autre note, vous aurez remarqué que j'ai fait quelques changements à la mise en page de mon blogue. Ce ne sont que quelques changements de transition (ou peut-être sont-ils là pour rester? personnellement, j'aime bien ce look plus sobre.

8 commentaires:

pgiroux a dit…

Ton billet m'a inspiré un billet... C'est ici. Trop court. Trop rapide. MAis les journées n'ont que 24 heures... Et j'ai plein de choses à faire...


http://recit.org/ul/cm

PAt :-)

TracyRosen a dit…

Je choisi qui je suit pour éviter de me trouver trop bombarder de tweets! Le plupart de mes contacts a Twitter sont des bloggeurs eux aussi. Je lis leurs tweets, je lis leurs blogs et souvent se sont leur tweets qui inspire de quoi je blog. Et, du temps en temps, je trouve un nouveau blog via leur tweets.
Alors, je ne pense pas que Twitter remplace le blog mais que s'ajoute a mon experience de communication avec ma communite de bloggeurs.

(en parlant de communication, j'espère que vous avez bien compris mon français :) )

Theplayer131 a dit…

La mise en page fait, pour dire vrai, un peu vide, mais ce sont les mots qui comptent. Content de voir du nouveau de toi!

Quand à Twitter, je trouve que tu as fait un beau portrait d'ensemble de la technologie. On peut s'en servir pour apprendre et communiquer, mais plus souvent qu'autrement on se fait bombarder de spam.

MikeLD a dit…

@pgiroux: Merci pour la pub! :) En effet, nous n'avons que top peu de temps en une journée, et comme vous le dites dans votre article, Twitter répond à ce besoin d'être au fait de tout ce qui se passe. Peut-être que je retournerai sur la question éventuellement.

@TracyRosen: Pas de problème avec votre français! :) Par ailleurs, je trouve votre opinion très intéressant. C'est probablement celui que plusieurs utilisateurs de Twitter partagent. Par contre, de la façon que je le perçois, Twitter a plutôt tendance à remplacer les blogues, puisqu'il est beaucoup plus rapide.

@Theplayer131: C'est noté! Merci du commentaire, Tp!

Josiane a dit…

Bonjour!

Pour ce qui est de Patrick, je dirais qu'il semble être le parfait utilisateur de Twitter!!

Personnellement, j'avoue que je préfère pouvoir me pencher sur un sujet, m'y plonger, aller jusqu'au fond de mon raisonnement... pour ensuite voir ce que les autres ont trouvé, lorsqu'eux aussi ont tenté de voir ce qu'ils pensaient réellement. Et, éventuellement, changer ma conception pour adopter celle que les autres me proposent. Pour moi, le blogue reste donc l'option par excellence.

L'engouement pour l'information rapide vient peut-être du fait que l'on ne valorise que très peu la réflexion dans notre société? Il a été une époque, des époques, où la philosophie était très prisée. De nos jours, être philosophe est considéré comme ridicule (en général).
Pourtant, n'est-ce pas de la réflexion que naît le changement intelligent?
Bon... un commentaire à un article n'est pas nécessairement la place pour philosopher, n'est-ce pas?!!

Josiane
P.S. J'ai été bien heureuse de te voir dans mes abonnés!

MikeLD a dit…

@Josiane: En effet, probablement que Twitter est un mode de communication plus approprié pour certains et moins pour d'autres. Comme vous le dites, Twitter est intéressant pour la majorité puisqu'on a pas besoin de réfléchir énormément pour l'utiliser. Bloguer, c'est plus concret côté réflexion.

P.S. Quand je suis tombé sur votre blogue et que j'ai vu qu'il portait sur le cours d'éthique et culture religieuse, j'ai tout de suite voulu m'abonner. J'ai déjà lu quelques articles et j'aime bien votre façon de réfléchir! Au plaisir de vous lire!

Josiane a dit…

Bonjour Mike!
Je suis bien contente que mon blogue te plaise (ainsi que ma façon de réfléchir)!
Je pense que la réflexion passe par la possibilité de verbaliser ses pensées, pour pouvoir ensuite évoluer, grâce aux autres... alors n'hésite pas! Si tu n'es pas d'accord (ou si tu l'es!), c'est toujours beaucoup plus riche à plusieurs!
Bonne journée!
Josiane
P.S. Heu... pourrais-tu me tutoyer, s-t-p? ;)

Josiane a dit…

Ohhh... Honte à moi! J'allais oublier de te dire que je trouve que ton blogue est très intéressant: j'ai aussi lu quelques articles, sans avoir pourtant le temps de laisser des commentaires... mais je reviendrai!!!